Presse

Robotique: Balyo veut lever 30M€ en Bourse

23 mai 2017

La société Balyo, spécialiste des chariots de manutention robotisés, a annoncé mardi vouloir lever 30 millions d'euros à l'occasion de son entrée en Bourse. Le montant pourrait être porté jusqu'à 40 millions d'euros en cas d'exercice intégral de la clause d'extension et de l'option de surallocation, a souligné la société dans un communiqué. Balyo s'est déjà assuré la participation de Hyster Yale Group, de Financière Arbevel et de ses actionnaires historiques Seventure Partners, Bpifrance Investissement et 360 Capital Partners, pour un total de 12,4 millions d'euros. La société, qui prévoit d'entrer sur le marché principal d'Euronext Paris, avait déposé son document de base auprès de l'Autorité des marchés financiers le 10 mai. Elle propose chaque action pour un prix compris entre 3,05 euros et 4,11 euros. La période de souscription court du 23 mai au 7 juin.

Créé en 2005, Balyo transforme des chariots de manutention pilotés manuellement en robots autonomes. La société compte 91 collaborateurs travaillant sur trois continents (Amérique, Europe et Asie-Pacifique). Son chiffre d'affaires a progressé de 79% en 2016, à 5,2 millions d'euros. L'entreprise anticipe en 2017 une accélération très nette de son activité, avec un "objectif de chiffre d'affaires supérieur à 15 millions d'euros". Elle estime que le taux de robotisation des chariots électriques "va rapidement augmenter pour dépasser 3% en 2022 pour un marché proche de 2 milliards d'euros".

L'article complet sur lefigaro.fr