Presse

Introductions : Balyo arrive sur Euronext

11 mai 2017

(Boursier.com) — Balyo, leader technologique dans la conception et le développement de solutions robotisées permettant de réduire de manière significative les coûts de manutention de palettes en robotisant les chariots de manutention annonce l'enregistrement de son document de base par l'AMF.

Balyo, a investi pendant plus de 10 ans pour développer une solution unique permettant de transformer des chariots de manutention manuels standards en robots capables de se déplacer de manière autonome, intelligente et sécurisée.

15 ME de chiffre d'affaires visés

En 2016, Balyo a réalisé un chiffre d'affaires de 5,2 ME en progression de 79% par rapport à 2015. Au 31 décembre 2016, 137 robots Balyo étaient en service. Le chiffre d'affaires 2016, comme le chiffre d'affaires 2015, a été essentiellement réalisé en Europe à travers les réseaux de distribution du groupe Kion AG.

Au 31 mars 2017, le carnet de commandes est de 14,5 ME, en progression de 30% par rapport au 31 décembre 2016. Balyo connaîtra en 2017 une accélération très nette de son activité, avec un objectif de chiffre d'affaires supérieur à 15 ME.

Quel marché?

Le marché global du matériel de manutention s'élève, selon la FEM (Fédération Européenne de la Manutention,) à plus de 33 milliards d'euros correspondant à plus de 1,2 million de chariots de manutention vendus en 2016. Au niveau mondial, cette activité représente un coût annuel d'environ 200 milliards d'euros.

À ce jour, le marché adressé par la société est de taille non significative. Il représente un pourcentage très faible du marché des chariots électriques, dans la mesure où le taux de robotisation de ces chariots est résiduel. La société retient comme hypothèse que ce taux va rapidement augmenter pour dépasser 3 % en 2022 pour un marché proche de 2 milliards d'euros.

Balyo a d'ores déjà conquis une trentaine de clients internationaux de premier plan, dans des secteurs aussi variés que l'automobile, la grande consommation et la logistique.

Accords stratégiques

Pour accélérer son développement, Balyo a noué des accords stratégiques avec deux industriels de premier plan figurant dans le top 5 mondial des fabricants d'engins de manutention : le groupe allemand Kion (maison mère de la société Linde Material Handling) et le groupe américain Hyster-Yale Group. Dans le cadre de ces partenariats, la Société conçoit des solutions robotisées sur la base des chariots standard fabriqués par ces deux constructeurs. Les chariots équipés de la solution de la Société sont distribués à travers leurs réseaux de concessionnaires.

article complet ici : http://www.boursier.com/actualites/news/introductions-balyo-qui-robotise-les-chariots-de-manutention-arrive-sur-euronext-727070.html?headline8