Presse

Industrie 4.0 France Logistique 2025 (...)

21 août 2017

Il est évident que les industriels du Cisma ne peuvent pas rester sourds à l’évolution, voire la révolution technologique en cours, a minima, en Europe, voire dans les pays de l’OCDE. Cela a de nombreuses conséquences, entre l'émergence de start-up avec des idées nouvelles et la concentration d’acteurs internationaux. Une tribune signée par Renaud Buronfosse, délégué général du Cisma.

Ainsi, avons-nous pu constater ces derniers mois le rachat de Dematic par Kion mais aussi la toute récente décision de Toyota Industries d’acquérir Vanderlande : où comment deux constructeurs de chariots élévateurs rachètent deux spécialistes de l’automatisation logistique. Encore ne faudrait-il pas oublier le récent rachat d’Egemin Automation par Kion, aujourd’hui intégré à Dematic et le rapprochement en France entre Fenwick-Linde et Balyo… En France, la commission nationale des services au sein de laquelle une section thématique « Logistique et Supply Chain » a vu le jour et a produit un document cadre dénommé « France Logistique 2025 ». De son côté, le Conseil national de l’industrie travaille étroitement avec les acteurs de la Nouvelle France industrielle et l’Alliance industrie du futur. Une réunion a eu lieu en milieu d’année 2016 entre cette commission et ce conseil pour évoquer des pistes de travail en commun.

L’évolution de notre industrie et la prise de conscience de l’importance de la chaîne logistique dans l’économie ont pour conséquence une profonde mutation de l’offre. Le souhait de satisfaire le client final induit de mieux le connaître, de lui apporter une solution sur mesure, tout cela dans un temps réduit et au meilleur prix. Il faut également tenir compte de l’influence grandissante de la responsabilité sociétale des entreprises dans l’organisation de l’ensemble des flux. Ceci amène de nombreuses organisations à réfléchir sur les besoins à venir : ainsi l’Aslog, l’association de la supply chain et de la logistique, a lancé en 2016 une étude sur les bonnes pratiques de la supply chain à l’horizon 2020.

 

Ruptures et évolutions

Face à des ruptures technologiques fortes et des ruptures des méthodes de consommation, cinq axes de réflexion sont ressortis : le digital, l’agilité et la résilience, l’omnicanal, les ressources humaines et la RSE. Il est intéressant de noter que c’est la parfaite synergie entre les personnes en fonction aujourd’hui et les étudiants en formation dans ces résultats. On retrouve dans le document cadre de « France Logistique 2025 » l'item : « une force durable et innovatrice » avec une déclinaison en trois points : « Bâtir une logistique responsable et durable » ; « Bâtir une logistique moderne et connectée » ; « Développer la recherche, l’innovation et le financement en logistique et en supply chain ». Il n’est donc pas étonnant que les constructeurs de matériels s’organisent pour répondre aux besoins de leurs clients industriels ou logisticiens. La demande d’intégration devient plus prégnante, et la demande d’une solution globale devient nécessaire pour satisfaire l’ensemble des parties.

La digitalisation industrielle est en marche et chacun commence à apporter une ou plusieurs réponses à ce thème central pour l’économie des années à venir. Il est certain que les acheteurs sont demandeurs aujourd’hui d’une solution globale et que les constructeurs doivent aborder différemment l’ensemble de la supply chain : il n’y a plus d’un côté, les chariots élévateurs et les racks de stockage et de l’autre, les systèmes automatisés. Qui plus est, chacun, client comme constructeur souhaite mieux appréhender les flux, les besoins en maintenance préventive et curative. D’où cette notion de digitalisation ou numérisation : Quelles données récupérer ? Comment les récupérer ? Comment les utiliser ? Cela pose des questions techniques et probablement normatives et réglementaires mais aussi des questions d’ordre juridique : à qui appartiennent les données collectées ?

En conclusion, nous sommes à l’orée d’un monde nouveau avec beaucoup de questions non résolues. Il s’agit d’un secteur particulièrement innovant qui s’inscrit pleinement dans l’évolution de notre vie quotidienne et nos nouveaux modes de consommation plus raisonnés.

Retrouvez l'article sur le lien suivant: http://www.voxlog.fr/actualite/2173/industrie-40-france-logistique-2025-les-grandes-manoeuvres-sont-lancees