Presse

Des chariots autonomes pour FM Logistic et Carrefour

16 juil. 2018

La nouvelle plate-forme de Savigny-sur-Clairis (Yonne) de Carrefour opéré par FM Logistic est équipé de chariots de manutention autoguidés qui s’occupent d’acheminer les palettes filmées vers les quais d’expédition.

On épingle souvent le secteur de la logistique sur ses conditions de travail et ses cadences infernales. Dans les faits, si le métier se révèle en effet difficile, les professionnels travaillent en permanence sur de nouvelles solutions pour limiter les efforts. FM Logistic teste par exemple un exosquelette ou des giropodes pour aider les équipes dans des tâches répétitives. Sur la nouvelle plate-forme de Savigny-sur-Clairis qui stockent 20 000 références de produits de faible rotation (Catégorie C alcools et épicerie), FM Logistic dispose ainsi de 5 chariots de manutention autoguidés Driven By Balyo, travaillant en lien avec l’îlot qui filme les palettes.

Identifier les opérations où l’humain n’a pas de valeur

Avant d’en arriver là, les équipes du logisticien ont analysé les étapes de la préparation des commandes pour identifier les postes où l’humain apporte de la valeur et ceux où un opérateur n’est pas indispensable. Et parmi ceux-là, il y a l’étape du filmage et le transport de la palette finie vers les quais d’expédition.

FM Logistic a donc investi dans un îlot qui automatise l’étape de la pose du film, cette opération représente tout de même près de 15 % du temps de préparation d’une commande. Concrètement, la palette est déposée à l’entrée puis sera transporté automatiquement tout le long du processus. La machine définira la façon d’opérer après avoir automatiquement lue l’étiquette qui lui indique la composition des produits.

Et pour les derniers mètres – le site fait tout de même 460 mètres de long-, FM Logistic utilise donc des chariots automatiques qui récupèrent les palettes en sortie et les amènent automatiquement sur les quais pour l’expédition. Yannick Buisson, directeur général  France, indique que le système peut « traiter 30 palettes à l’heure si on l’alimente en continue. Le retour sur investissement est attendu sous trois ans. »

Article complet ici